Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2011

Le Palais de l'Elysée ou le défi du Comte d'Evreux

Saviez-vous qu’on doit à Comte normand la réalisation d’un de nos plus prestigieux palais parisiens, le Palais de l’Elysée ?

C’est en effet le Comte d’Evreux Henri-Louis de La Tour d’Auvergne qui acheta en 1718 le terrain sur lequel il fit édifier un hôtel particulier destiné à devenir sa future résidence.

 Henri-Louis de La Tour d'Auvergne.jpg

 

Portrait de Louis-Henri de La Tour d’Auvergne peint par Hyacinthe Rigaud vers 1720

 

Henri-Louis de La Tour d’Auvergne, né à Paris le 2 août 1679, tenait son titre de Comte d’Evreux de son frère Emmanuel-Théodose, qui lui-même l’avait reçu de ses ancêtres.

Ce titre de Comte d’Evreux, né au temps des ducs de Normandie, fut porté pour la première fois de 996 à sa mort en 1037 par Robert le Danois, archevêque de Rouen, fils naturel de Richard Ier de Normandie, dit Richard Sans-Peur (930-996), troisième duc de Normandie.

 

Claude Mollet.jpg

 Portrait de Claude Mollet par Michel Lasne

 

Henri-Louis de La Tour d’Auvergne avait la réputation d’un courtisan avide, au train de vie luxueux. Comme il réclamait à Philippe d’Orléans (1674-1723), régent du royaume pendant la minorité du roi Louis XV, une capitainerie des chasses à Monceaux, celui-ci, prenant un malin plaisir à se moquer de sa cour de courtisans, lui aurait répondu « J’y consens Monsieur et vous en porterai le brevet dans votre hôtel ! » Notre comte, constatant qu'il n’a pas vraiment de demeure digne de son nom, relève le défi, vend l’un de ses fiefs et acquiert un terrain d’une dizaine d’hectares au niveau de l’actuel faubourg Saint-honoré, quartier déjà considéré à l’époque comme l’un des plus beaux de la ville. Ce n'était pourtant alors qu’une plaine semée de pâturages, de cultures maraîchères et de quelques maisons au toit de chaume. 

Quartier Elysée en 1872.jpg

 Le quartier de l’Elysée en 1872

 

Le Comte d’Evreux charge l’architecte Armand-Claude Mollet (1660-1742) de la réalisation de l’ouvrage.

Les travaux de l’édifice s’étalent sur 2 années à l’issue desquelles le régent, tenant sa promesse, apporte le brevet promis à notre Comte, y ajoutant 140 toises (530 m2) de terrain.

L’hôtel d’Evreux, conçu sur les principes d’architecture en vogue du moment, est l’un des meilleurs exemples du modèle classique avec notamment un vestibule dans l’axe d’une cour d’honneur, un appartement de parade avec en son  milieu un  grand salon ouvert sur un  jardin à la française, des décors intérieurs de style Régence et des boiseries somptueuses.

A la mort du Comte, le 3 août 1753, au lendemain de son 74ème anniversaire et sans descendance, l’hôtel d’Evreux est déjà considéré comme « la plus belle maison de plaisance des environs de Paris ». Devenu ensuite propriété de Jeanne-Antoinette Poisson, nouvelle Marquise de Pompadour (1721-1764), celle-ci y entreprend d’importants travaux de transformation payés sur les caisses du royaume avant de léguer à sa mort son hôtel au roi Louis XV.

Après la révolution française, Bathilde d’Orléans, Duchesse de Bourbon (1750-1822), propriétaire des lieux, décide, pour permettre le passage du public de la cour vers les jardins, d’autoriser l’ouverture des deux arcades de part et d’autre de la porte du vestibule menant au grand salon. C’est à cette époque que l’hôtel prit son nom d’Elysée par référence à la promenade toute proche.

 

Palais de l'Elysée.jpg

Depuis le Maréchal Patrice de Mac Mahon (1808-1893), élu 3ème Président de la République Française en mai 1873, qui s’installe définitivement dans les lieux à partir de septembre 1874, le Palais de l’Elysée est la résidence officielle de tous les présidents de la République.

 

 

Biblio. merci aux sites www.elysee.fr et www.linternaute.com et aux pages Wikipedia sur le sujet.

08:04 Publié dans HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Je vous applaudis pour votre paragraphe. c'est un vrai boulot d'écriture. Développez .

Écrit par : Marion | 12/08/2014

Les commentaires sont fermés.