14/09/2011

Les monographies de villages

A la fin du XIXe siècle, en vue de la préparation des expositions universelles de 1889 et de 1900, le Ministère de l’Instruction Publique a demandé aux instituteurs de rédiger des monographies de leur village. 

Expo Paris 1889.jpg

Nombre de ces documents ont été conservés et ce pour le plus grand bonheur des généalogistes qui, grâce à ces véritables « photographies d’époque », découvrent l’histoire du village de leurs ancêtres et nourrissent leurs recherches.

L’une des plus anciennes notices date de 1862 et concerne un village de Lozère. En effet,  bien en amont des directives ministérielles, des initiatives isolées, menées localement, notamment par des sociétés savantes ou par des Inspecteurs d’Académie soucieux d’améliorer sur leur territoire l’enseignement de la géographie, ont été à l’origine de ce travail  d’investigation et de rédaction.

Ce sont les instituteurs qui ont été chargés de relever des données de toponymie, de démographie, d’histoire et de géographie de leur commune et de rédiger ces monographies. 

MONOGRAPHIE.JPG

Celles-ci vont véritablement se développer dans les années 1883-1889. Réalisées dans le cadre de l’exposition universelle de 1889, à l’occasion du centenaire de la Révolution, elles devaient, conformément aux consignes qui avaient été données, témoigner du progrès de l’instruction publique et des qualités de l’enseignement de l’histoire et de la géographie partout en France. Obéissant à un plan strictement établi, elles présentaient, sur quatre pages manuscrites rédigées de façon détaillée par l’enseignant de la commune, outre l'histoire et la situation géographique du territoire considéré, le chiffre de sa population, ses différentes productions agricoles et/ou industrielles, ses moyens de communication et l’état du commerce local. 

MONOGRAPHIE 2.JPG

Une nouvelle série de monographies sera réalisée de 1897 à 1900 pour l’exposition universelle de 1900.

 

Les conditions de conservation de ces monographies sont malheureusement très diverses. Si beaucoup ont été perdues, certaines ont fait l’objet de publications et d’autres ont été numérisées pour être diffusées en ligne. Les "survivantes" sont en général conservées par les services des Archives Départementales, comme en Normandie pour les départements du Calvados, de la Manche et de l’Orne, mais aussi quelquefois par les services des archives municipales, voire les bibliothèques municipales, ou bien encore dans les archives des services de l’inspection académique.

 

Biblio. « Les monographies de villages » W. Gassien - RFG n° 190 – Oct-Nov. 2010

Commentaires

Je vous approuve pour votre exercice. c'est un vrai travail d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Écrire un commentaire