12/10/2011

Pierre Boucher, Seigneur de Boucherville

Boucherville, l’une des plus vieilles villes de la province du Québec, située dans la banlieue de Montréal sur la rive sud de la rivière Saint-Laurent, a été fondée en 1667 par un normand qui lui a donné son nom.

 

map_boucherville1.jpg

 

La Nouvelle France est depuis 1534 une colonie du Royaume de France. Au XVIIe siècle, nombre d’émigrants français s’y installent dont environ 15% de normands. C’est le cas de Gaspard Boucher, de sa femme Nicole Lemaire et de leurs 5 enfants lesquels, originaires du département de l’Orne, débarquent vers 1634/1635 à Beauport, aujourd’hui l’un des six arrondissements de la ville de Québec, une terre occupée à l’époque par les Jésuites. 

Boucherville 1.jpg

 Pierre Boucher (1622-1717)

 

Leur fils Pierre, né à Mortagne-au-perche (Orne), le 1er août 1622, n’a que 15 ans quand il décide de se joindre aux missionnaires pour les aider dans leurs expéditions. Avec eux, il parcourt le pays tout entier en étudiant les langues amérindiennes des autochtones.

A 20 ans, le voici chargé de protéger les colons sur l’Ile-de-Montréal. Honnête, courageux, habile négociateur avec les indiens, il est nommé en 1653 Gouverneur de Trois-Rivières, sur la rive Nord du Saint-Laurent, où sa famille s’était installée dès 1644. Il organise la défense de la ville contre une offensive iroquoise et réussi même à signer avec eux un traité de paix sauvant ainsi la ville. En récompense, il devient en 1661 le premier colon canadien anobli par le Roi Louis XIV. Le Gouverneur du pays lui accorde en 1664 la seigneurie des Iles Percées qu’il nomme alors Boucherville.

Il s’y installe à l’automne 1667 et entreprend aussitôt d’immenses travaux de défrichement et de construction. Il invite des colons, principalement issus de Trois-Rivières, à venir le rejoindre. Ensemble, afin d’assurer une défense efficace contre les incursions iroquoises, ils créent une véritable place fortifiée entourée d’une palissade de bois. A l’intérieur de l’enceinte, au manoir seigneurial et aux maisons des colons, s’ajoute en 1670 une chapelle en bois. Elle sera remplacée en 1712 par une construction en briques puis, en 1801, par l’église actuelle.

 

Boucherville 2.jpg

 

L'actuelle Eglise de la Sainte-Famille de Boucherville

 

Lors du recensement de 1681, on dénombre à Boucherville 39 familles vivant de l’agriculture et de l’élevage, soit un total de 179 âmes. Après l’ouverture d’une école de garçons en 1689, c’est au tour de la paroisse Sainte-Famille d’être érigée canoniquement en 1692.  

BOUCHER.jpg

 

Pierre Boucher, le normand de Mortagne-au-Perche, Seigneur de Boucherville, père de 15 enfants, s’éteint dans son manoir le 19 avril 1717 à l’âge de 95 ans. Aujourd’hui, la ville de Boucherville compte plus de 40 000 habitants.

 

 

Merci  aux sites http://www.boucherville.ca ; http://www.pages.videotron.com ; http://www.pbase.com/ et aux pages wikipédia sur le sujet.

Commentaires

Je vous complimente pour votre article. c'est un vrai exercice d'écriture. Continuez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Écrire un commentaire