Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2011

Granville, la Monaco du Nord

Aujourd’hui, suivez-moi dans la plus ancienne station balnéaire de la Manche ! Située comme Monaco sur un promontoire rocheux, mais chez nous en Normandie, sur la Côte Ouest du Cotentin, voici Granville la charmeuse !  

Granville (50).jpg

 

En 1066, dans sa conquête de l’Angleterre, Guillaume Le Conquérant accorda à la famille Grant, en guise de remerciement pour son soutien et sa loyauté, les terres côtières de la Roque de Lihou. C’est ainsi que les Grant devinrent après les Vikings les premiers seigneurs d’une terre à laquelle leur nom restera attaché.

 

Tranchee aux Anglais.jpg

 

Quant au développement balnéaire de Granville, il trouve son point de fixation dans son histoire, la percée de la « Tranchée aux Anglais ». Au XIVe siècle, ces derniers ont conquis la Normandie à l’exception du Mont-Saint-Michel qu’ils tentent cependant d’investir en vain. En octobre 1439, Sir Thomas Scalles, Sénéchal de Normandie, Officier anglais de la guerre de Cent Ans, achète le site de Granville, l’entoure d’une enceinte fortifiée et surtout  fait creuser dans sa falaise une tranchée de 7 mètres de large sur 18 mètres de profondeur et 20 mètres de long. Et c’est cette trouée dans le rocher qui va permettre durant des siècles l’accès direct de la  basse ville à la plage.

L’ancienne cité corsaire et forteresse de défense du Mont-Saint-Michel, devient au fil du temps un important port morutier armant jusqu’à 110 bateaux pour les bancs de Terre-Neuve, se disputant alors avec Saint-Malo le titre de premier port de pêche français.

Plage de Granville.jpg

 

 

Quand le déclin de la grande pêche s’amorce, le tourisme prend la place : à partir de 1850, la « saison des bains » attire à Granville des estivants toujours plus nombreux. La ville se transforme. L’urbanisation s’inspire de l’architecture balnéaire, sous l’impulsion de grands architectes parisiens. La première villa est bâtie en 1850. Beaucoup d’autres suivront comme la villa  « Les Rhumbs », située sur la falaise, et probablement la plus connue de tout Granville. Maison de famille de la famille de Christian Dior, elle a été construite en 1895 et abrite aujourd’hui  le musée dédié au célèbre couturier qui y a passé toute son enfance.

 

Musee C DIOR.gif

 Villa Musée Christian Dior

 

Après l’inauguration du casino en 1911, l’année suivante, le Normandy-Hôtel ouvre ses portes. Il surplombe la plage du Plat-Gousset, située en plein centre-ville, et qui tient son nom de la petite poche du gilet dans laquelle on glissait son porte-monnaie ou sa montre. Lorsque cette poche était plate, elle signifiait que le promeneur n’était plus en mesure d’aller flâner au Casino voisin dont l’accès était payant.

Contrairement à d’autres stations balnéaires, tout est resté à peu près aujourd’hui comme au début du XXe siècle. Fréquentée par de nombreux artistes, la station dispose de 4 belles plages de sable fin. Bénéficiant des plus fortes marées d’Europe, soumise à un climat océanique, son positionnement abrité sur la baie du Mont-Saint-Michel, au fond du golfe formé par la Normandie et la Bretagne, lui permet de bénéficier de températures clémentes.

 

Granville 2.jpg

 

Et le saviez-vous, héritage des générations de marins partis de la commune normande, d’autres "Granville" ont vu le jour outre océan, comme dans l’Etat de New-York, en Virginie Occidentale et en Ohio !

 

Biblio. « Pays de Normandie – HS Littoral – Eté 1997 et merci au site officiel de la Ville de Granville : www.ville-granville.fr

 

Commentaires

Je vous complimente pour votre paragraphe. c'est un vrai boulot d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Je vous félicite pour votre recherche. c'est un vrai œuvre d'écriture. Continuez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Les commentaires sont fermés.