04/06/2011

Le boudin de Saint-Romain

Connaissez-vous, près du Havre, la jolie bourgade de Saint-Romain de Colbosc ? Connaissez-vous son caractère rural qui sent bon la vie paisible et agréable ? Et sa devise « Que chaque jour les vents vous soient favorables » ?

 

 

St-Romain de Colbosc.jpg

 

 

Et connaissez-vous sa spécialité culinaire ? Le boudin de Saint-Romain, un boudin noir sans pomme mais à la crème et au Calvados dont la particularité est qu’il est garni au cœur d’un morceau de lard d’environ 5 mm de côté.

 

 

Boudin noir 3.jpg

 

 

Le boudin noir est l’une des plus anciennes charcuteries connues. Son origine remonte à l’Antiquité : il aurait été inventé par un cuisinier grec du nom d’Aphtonite. Si au Moyen-âge, il se dégustait dans les tavernes, en Normandie comme ailleurs, il était fabriqué au moment de l’abattage du cochon. Fait de sang et de gras de porc, il était, selon les régions, relevé de différentes façons : épices, condiments, vins, châtaignes,…

 

 

En Normandie.jpg

 

 

Le mélange des ingrédients était ensuite contenu dans une enveloppe, souvent un boyau de porc, puis cuit dans une eau bouillante salée.

Et contrairement à une idée reçue, afin de prévenir tout risque d’éclatement pendant la cuisson, le boudin noir doit être piqué avant sa cuisson avec une aiguille et non avec une fourchette.

Mais revenons à notre boudin de Saint-Romain et à la saveur particulièrement moelleuse.

Pour illustrer mes propos et vous mettre en appétit, pour tous les gourmands aux babines alléchées, voici une recette de Toasts de boudin normand*:

 

Achetez un bon morceau de boudin artisanal et faites le cuire à feu vif dans une poêle où vous aurez préalablement fait fondre 2 noix de saindoux. Lorsque la peau éclate, retirez-la et continuez à faire rissoler le contenu du boudin. Ajoutez 2 cuillerées à soupe de crème fraîche et 1 cuillérée à soupe de Calvados. Mélangez bien.

Sur des toasts grillés, étalez la préparation de boudin, poivrez selon votre goût, ajoutez 2 brindilles de ciboulette et servez avec un Calvados-tonic.

 

Bon appétit !

 

Recette issue de « L’Almanach gourmand » de Ph. Lamboley - Hachette - 1998

Images : merci aux sites Echo-produits.com et Réseau Normand

Écrire un commentaire