25/10/2010

La lampe de Monsieur Pigeon

Ma grand-mère ne jurait que par elle ! Elle ? Mais la lampe Pigeon, bien sûr.

Lampe-Pigeon 2.jpg

Mais savait-elle, ma grand-mère, que son inventeur était un normand ? Charles Joseph Pigeon est né au Mesnil-Lieubray, une petite commune situé à 30 km de Rouen en Seine-Maritime, au lieu-dit « la vente », le 29 mars 1838. Il est le fils unique de Charles Pigeon et de sa femme Sophie, qui s’étaient mariés en 1825.

Charles Pigeon.jpg

                                          Charles Pigeon (1838-1915)

La carrière professionnelle du jeune normand débute à Paris comme vendeur au nouveau magasin « Bon Marché » où il se lie d’amitié avec Ernest Cognacq, futur créateur de la « Samaritaine ».

Mais Charles Pigeon ouvre bientôt, toujours à Paris, au 33 de la rue Cherche-Midi, son propre commerce de « Vente, entretien et réparation de luminaires » où il aménage, dès 1875, un atelier de transformation de lampes à pétrole. Car s’il n’a pas été à proprement parler le créateur de la lampe à essence, il fut le premier à produire et commercialiser un appareil d’éclairage portatif à essence breveté, ininflammable et inexplosible. Son but était de fabriquer une lampe offrant toute sécurité d’utilisation pour un coût abordable. Pour cela, il va apporter à la lampe à essence existante des innovations décisives et d’importantes améliorations pratiques. Ainsi, la lampe standard, dite « Lampe Merveilleuse » pouvait brûler 15 heures au moins.  Le brevet  de la lampe Pigeon, reconnaissable au dessin d’un pigeon posé sur un globe terrestre tenant en son bec une lampe, fut déposé le 9 juin 1884 sous le numéro 162634 et la lampe Pigeon présentée officiellement à l’Exposition universelle de 1900. Son bec reste l’élément clé, avec sa mèche en contact permanent avec l’essence, qui monte par capillarité jusque dans la partie supérieure. Une mollette permet le réglage de la hauteur de la mèche, et donc de l’intensité de la lumière émise.

Lampe PIGEON 1.jpg

Ainsi, en 1902, huit millions de ces lampes sont fabriquées dans la nouvelle usine qu’il a installée rue Montgolfier.

La gamme des produits « Pigeon » va, au fil du temps, s’enrichir d’autres modèles : lampes d’intérieur, de luxe, de jardin, etc…. et aussi la création d’un réchaud à alcool type Le Sauveur dont il déposa le brevet en 1901 et qui va rencontrer également un succès public. A la fin de sa vie,  Charles Pigeon,  riche et à la tête d’une entreprise prospère, séjournait  régulièrement dans sa propriété qu’il avait baptisée « La Pigeonnière » située à Fry, non loin de son village natal, dans la verte campagne normande.

Tombeau Ch. Pigeon.jpg

Il s’est éteint le 18 mars 1915 en son domicile parisien de la rue de Rennes. Dix ans plus tôt, il avait fait construire le caveau familial au cimetière Montparnasse aujourd’hui classé à l’Inventaire des Monuments Historiques.

Après sa mort, la Société des Lampes et réchauds Pigeon perdura avec succès jusqu’entre les deux guerres puis s’effondra et fut liquidée en  1960.

Biblio. « Charles-Joseph Pigeon, inventeur industriel » Rouen lecture Normandie n° 126 – Sept-Oct. 2010

Commentaires

Là, j'ai appris quelque chose... Il n'y a pas si longtemps... il y avait une lampe Pigeon dans chaque maison, je ne suis pas encore tout à fait croulant ( 75 ), mais je la vois encore sur une étagère du sous-sol, prête à servir...en cas...

Bravo pour le site et tous les renseignements qu'on y trouve, cela a du vous prendre beaucopup de temps...?

A côté je ne suis qu'un petit amateur : http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=maudu&lang=fr;pz=marwane;nz=lachelah;ocz=0;p=maurice+roger;n=dubost

Sincères salutations

Écrit par : maudub | 25/10/2010

Merci pour ces compliments. Cordialement à vous.

Écrit par : Cathy | 25/10/2010

salut a tous je vois que vous etes concervatrice et qie vous aimé tous se qui a de l'histoire j'ai en ma position une encienne lampe qui date de presque 120 ans fabriquer part des prisonnier français et sur set lampe il raconte leur vie en prison
je les en algerie avec moi et j'aimerai savoir a peut pré combien elle devra coûté je vous laisserai mon e-mail pour me contacté si vous s'avez ou je pourrai la metre en vente
sidahmedc.ronaldo@hotmail.com

Écrit par : Ahmed | 10/03/2014

Je vous vante pour votre exercice. c'est un vrai boulot d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : cliquez ici | 11/08/2014

Écrire un commentaire