Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2010

Festival Normandie impressionniste - Renoir en Normandie

S’il n’avait été invité par un riche banquier à venir passer l’été de 1879 dans sa magnifique propriété de Wargemont, située près de la petite station de Berneval-sur-Mer, à 8 km à l’est de Dieppe, Pierre Auguste Renoir ne serait peut être jamais venu en Normandie ! Plus intéressé par la peinture de portraits et le nu féminin que par celle des paysages, il fera partie du groupe impressionniste en s’en écartant toutefois assez vite.

 

RENOIR 4.JPG

Pierre Auguste Renoir  (1841-1919)

Au début des années 1880, Renoir est en pleine misère : il n’arrive pas à vendre ses tableaux et la critique est souvent mauvaise. L’invitation en Normandie et les commandes de portraits que lui passent son hôte lui assurent de confortables revenus et vont le faire revenir chaque été dans la demeure normande où ses tableaux, au fil des ans, garnissent les murs et ravissent son propriétaire.   

RENOIR 2.JPG

Les pêcheurs de moules à Berneval , côte normande, 1879

Au cours de ses séjours, il prend le temps de sillonner la région et de découvrir les paysages normands qu’il immortalise sur ses toiles. Ainsi, le samedi, il emprunte la calèche de la maison pour aller au marché de Dieppe. Parfois, il pousse plus à l’ouest, jusqu’à la plage de Pourville où il peint la maison de Blanche Pierson, actrice renommée de la Comédie-Française ou bien encore vers celle d’Yport où il va peindre « Marée basse à Yport » qui s’inscrit pleinement dans l’esprit impressionniste.

 

RENOIR 1.JPG

  

Marée Basse à Yport - 1883

Pierre Auguste Renoir s’éteint à Cagnes-sur-Mer, le 3 décembre 1919. Sur son lit de mort, il aurait demandé une toile et des pinceaux pour peindre le bouquet de fleurs qui se trouvait sur le rebord de la fenêtre. En rendant pour la dernière fois ses pinceaux à l’infirmière, il aurait déclaré « Je crois que je commence à y comprendre quelque chose » qui résume la grande humilité avec laquelle il appréhendait la peinture et la vie.

 

 

 

Commentaires

Je vous félicite pour votre critique. c'est un vrai œuvre d'écriture. Développez .

Écrit par : cliquez ici | 11/08/2014

Les commentaires sont fermés.