Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2011

Le coeur du Roi Charles V

La cathédrale de Rouen abrite nombre de trésors dont le gisant de Richard Cœur de Lion, mais savez-vous qu’elle renferme aussi  le cœur du Roi Charles V le Sage ?

cathedrale-rouen-g.jpg

La Cathédrale de Rouen

C’est le 24 septembre 1380, soit une semaine après sa mort qu’il y a été déposé. Le roi s’est éteint, à l’âge de 43 ans, le 16 septembre 1380 à Beauté-sur-Marne, sa résidence préférée. Son corps est inhumé dans la basilique de Saint-Denis. Son épitaphe est le suivant «  Cy gist le roy Charles le Quint, sage et éloquent… ». Son tombeau, aujourd’hui au Louvre, se trouvait à l’origine dans l’abbaye de Maubuisson, car, selon son souhait, une partie de lui devait rester près de la tombe de sa mère et son cœur, preuve de son attachement à notre belle province, devait être déposé en la Cathédrale de Rouen.

Fils aîné de Jean II dit « Le Bon » et de Bonne de Luxembourg, il est né à Vincennes, le 16 septembre 1380 et est sacré en la Cathédrale de Reims, le 19 mai 1364. Son règne marque véritablement  la fin de la première partie de la guerre de Cent Ans. De santé fragile, mais très instruit et très pieux, ce roi va réussir à restaurer l’autorité de l’Etat et à relever le royaume de ses ruines.

Alors qu’il est Dauphin de France, c’est sur ordre de son père qu’il arrive en Normandie en 1355 où il prend, dès le 6 janvier 1356, le titre  le de Charles Ier Duc de Normandie.

Charles V.jpg

En Roi avisé, réformateur et centralisateur, excellent gestionnaire, très économe, diplomate et fin juriste, il dirige tout du fond de son cabinet en s’appuyant sur les meilleurs conseillers. Parmi eux, le normand Nicolas Oresme, à qui il confie les finances, son ancien précepteur, évêque de Lisieux, traducteur d’Aristote, auteur d’un traité des monnaies et d’une étonnante étude de cosmographie, « De coelo et mundo », où il envisageait la possibilité d’une rotation de la terre sur son axe.  Privé de prouesses sur les champs de bataille du fait de l’infirmité dont  souffre sa main droite, c’est par la sagesse qu’il reconquiert ce que ses prédécesseurs ont perdu sur les champs de bataille. Il a pour général notamment Bertrand du Guesclin, qu’il fait connétable de France le 2 octobre 1370 et qui va l’aider à récupérer la quasi-totalité des terres du royaume.

Aimant les lettres, son surnom de Sage incluant sa grande culture et ses connaissances variées, un fait exceptionnel pour l’époque, il reconstruit le Louvre en 1367 et y fonde la première Librairie Royale, qui deviendra quelques siècles plus tard la Bibliothèque Nationale de France. Disposée sur trois étages, comptant jusqu’à un millier de manuscrits, la Librairie royale répond à un projet politique, celui de former une élite administrative.  Paris va lui devoir plusieurs édifices dont la forteresse de la Bastille mais aussi la mise en service du premier égout rue Montmartre en 1370.

charles_V_jeanne_de_bourbon_louvre.gif

Statues aux effigies de Charles V et Jeanne de Bourbon - XIVe siècme - Musée du Louvre

Marié à sa cousine Jeanne de Bourbon dont il aura 9 enfants, c’est son fils Charles qui lui succède sous le nom de Charles VI le Bien-Aimé.

Charles_VI_le_Fou.jpg

 Le Roi Charles VI

Commentaires

Bonjour,
Il existe également un gisant de Richard Coeur de Lion dans l'abbaye de FONTREVAUX.

Écrit par : Fernand | 02/02/2011

Je vous approuve pour votre article. c'est un vrai boulot d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.