Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2010

"Va-t'en voir s'ils viennent?"

Voilà une vieille expression qui signifie « n’attentez pas qu’ils viennent ». Elle date de l’époque où les seigneurs partaient à la guerre abandonnant leurs épouses de longs mois, voire des années…  

chevaliers-francais-guerre-100-ans[1].jpg

Celles-ci, restées au château, envoyaient fréquemment leurs domestiques sur la plus haute tour de celui-ci scruter l’horizon afin d’apercevoir si une troupe de gens d’armes se présentait au loin  « Va-t’en voir s’ils viennent !... »  Hélàs, comme Anne, ils ne voyaient rien venir…

PENELOPE.jpg

Pénélope, seule pendant les 20 années d'absence d'Ulysse !...

C’est ainsi que l’expression a pris un sens négatif.

Mais, allez-vous me dire, quel rapport avec les Normands et la Normandie ?

Houdar_de_La_Motte[1].jpg

 

Et bien voilà : vers 1728, Antoine Houdar de La Motte (1672-1731), fabuliste et dramaturge français, écrivit une chanson illustrant cette locution. Elle disait entre autres :

« Un Breton qui ne boit point,

Un Gascon tout bête,

Un Normand franc de tout point,

Un Picard sans tête,

Va-t’en voir s’ils viennent, Jean,

Va-t’en voir s’ils viennent !... »

Voulait-il insinuer que les Normands n'étaient pas francs ? Curieux personnage, n'est-ce-pas ! Qui ne connaissait certainement pas les Normands !!!

Commentaires

Je vous complimente pour votre recherche. c'est un vrai exercice d'écriture. Développez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Je vous félicite pour votre paragraphe. c'est un vrai exercice d'écriture. Continuez .

Écrit par : invité | 12/08/2014

Les commentaires sont fermés.