Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2010

Le signe abréviatif "ur"

Ce signe abréviatif, ayant la valeur du latin « ur » ou du français « our », ressemble parfois à un « r » en exposant en fin de mot comme ci-dessous.

UR.JPG

 

On pourrait croire que l’exposant est tout simplement la lettre « r » et que le scribe a seulement sauté le « u » ; mais il n’en est rien ! Il s’agit bel et bien de l’abréviation « ur », que l’on peut retrouver, par exemple, avec le mot « jour ». Ce signe peut également se trouver en milieu de mot, souvent alors déformé par la cursivité. Ainsi dans le mot « court », désignant la cour d’un souverain ou l’instance judiciaire, le plus souvent ainsi écrit avec un « t » final à cause de l’étymologie latine (curtis),  le scribe écrit alors les lettres initiales « co » puis l’abréviation et le « t » final, comme dans l’exemple ci-dessous :

 

UR.JPG

 

 

Les commentaires sont fermés.