Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2010

L'abréviation du relatif "que"

Autre mot revenant très souvent sous la plume des scribes, le relatif « que ».

Du fait de sa haute fréquence, ces derniers avaient pris l’habitude de ne former que la première lettre de ce relatif, en se contentant seulement de laisser trainer la plume comme indication de  l’abréviation, oubliant même fréquemment d’indiquer le tilde au-dessus :

 Relatif que.PNG

 

Il faut se souvenir que, jusque dans un XVIIe siècle avancé, il est banal d’écrire « que » pour « qui ».

D’où la difficulté pour nous, lors d’une transcription, de savoir quel relatif développer ! 

Les commentaires sont fermés.