Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2010

L'aigrette, signe de base de l'ancienne écriture

Signe de base de l'ancienne écriture aujourd'hui tombé en désuétude, l’aigrette déroute les apprentis en paléographie que nous sommes.

L’aigrette se place en exposant, donc juste au dessus de la ligne d’écriture, après le jambage, pour former le « e ». Comme cette lettre est très fréquente dans notre langue, mieux vaut la reconnaître et se familiariser avec elle !

Dans cet exemple de trois mots  « Le trésorier maistre… »,  le jambage suivi de l’aigrette en position d’exposant est très net.

 AIGRETTE.JPG

Quand l’aigrette est double, toujours après un jambage, elle forme alors le « s » ou tout au moins l’une des formes de cette lettre.

Dans cet exemple « de ses gaiges », on distingue nettement à la fin des deux mots « ses » et « gaiges », le jambage et la double aigrette. A noter que le « s » ainsi écrit  se trouve le plus souvent en position finale.

AIGRETTE.JPG

Les commentaires sont fermés.