Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2009

Bonne fête aux Catherine !

Les saintes au prénom de Catherine sont nombreuses : Catherine de Bologne, de Gênes, Labouré, de Ricci, de Sienne, de Suède… Mais la plus célèbre reste Catherine d’Alexandrie, fêtée le 25 novembre.

Sainte-CATHERINE.jpg

Sainte Catherine

Elle vécu en Egypte au IIIe siècle. Fille d’un noble et puissant seigneur, lettrée et d’une rare beauté, elle entra en conflit avec l’empereur romain Maxence qui s’était déplacé à Alexandrie pour célébrer une fête païenne. Instruite par les plus grands maîtres de son pays, convertie au Christianisme, la jeune aristocrate de 18 ans réussit à convertir à sa foi 50 philosophes que l’empereur romain avait fait rassembler pour la faire changer d’avis. Furieux, Maxence les fit tous exécuter sur un bûcher. Il demanda à la jeune femme de l’épouser mais il essuya un refus plein de mépris ! Il ignorait qu’une nuit, elle avait vu le Christ en songe qui lui avait remis un anneau d’or et que, depuis cette visite, elle avait décidé de lui consacrer sa vie !

Sa légende, rapportée en France par les croisés, raconte qu’elle est morte vierge et martyre. Elle fut d’abord attachée à une roue munie de pointes qu’elle parvint à briser par ses prières, fut ensuite décapitée et de son corps jaillit du lait. C’est portée par des anges qu’elle fut amenée jusqu’à son tombeau sur le Mont Sinaï.

reliquesCatherine.jpg

Monastère Sainte Catherine du Mont Sinaï - Main gauche de la sainte conservée dans la basilique dans un reliquaire de marbre

Elle est la seule sainte du paradis à posséder trois auréoles : la blanche des vierges, la verte des docteurs et la rouge des martyrs.

Elle est la patronne des barbiers, des charrons, des cordiers, des drapiers, des écoliers et des étudiants, des fileuses de laine, des meuniers, des notaires, des nourrices, des orateurs, des philosophes, des plombiers, des potiers, des prêcheurs, des rémouleurs, des tailleurs, des théologiens, des tourneurs et… des filles à marier !

La tradition de Sainte Catherine remonte au Moyen âge : le 25 novembre, les filles âgées d’au-moins 25 ans qui n’étaient pas encore mariées, les « Catherinettes »  revêtaient pour se faire remarquer des tenues et des chapeaux extravagants aux tons jaunes et verts, confectionnés pour et par elles, à leur image. En cortège, elles se rendaient devant la statue la Sainte pour la parer également de fleurs, de rubans et de chapeaux : elles « coiffaient » Sainte Catherine dans l’espoir de trouver un mari !

 Chapeau.jpg

Chapeau de Catherinette

 

Sainte Catherine est aussi sollicitée pour la guérison de maux frappant la langue et pour le soulagement des migraines !

06:51 Publié dans HISTOIRE | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.