Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2010

Le grog : l'invention d'un descendant de normand !

Lorsque le duc Guillaume de Normandie récompensa un de ses plus fidèles serviteurs, Richard de Reviers, décédé en 1107, en lui donnant la ville de Vernon, le nouveau maître des lieux prit le nom de Richard Vernon. Il faut préciser qu’il était de la parentèle du duc puisqu’il était le fils de la nièce de Guillaume.

GUILLAUME LE C..jpg

Guillaume le Conquérant

Et lorsque Guillaume débarqua en Angleterre en 1066 pour conquérir la couronne promise, Vernon était bien entendu à ses côtés. La victoire acquise, l’Angleterre conquise, Vernon fut lui aussi conquis par le pays. Il décida de s’y établir, d’autant plus que son oncle et roi Guillaume lui octroya généreusement de belles et vastes terres. C’est ainsi que Richard Vernon fut à l’origine de la branche anglaise des Vernon alors que la branche française s’éteignit, sans doute parce que le meilleur était parti !

E. VERNON.jpg

Edward Vernon "Old Grog" (1684-1757)

L’un de ses descendants, Edward Vernon, né le 12 novembre 1684 à Westminster et mort le 30 octobre 1757 à Nacton (Suffolk) était Officier de la Royal Navy. Ses hommes l’avaient surnommé « Old Grog », « Le Vieux Grog », du fait du manteau qu’il portait en permanence, fait «  en gros de Naples », en anglais « grogram », tissu grossier « à gros grain », mélange de laine et de soie.

Les marins ont la réputation de boire sec ! Et ceux de l’Amiral Vernon réservaient leurs faveurs au rhum, celui de la Jamaïque bien sûr ! Mais voilà, après avoir ingurgité ce breuvage de feu, leurs gestes étaient moins précis et le travail s’en ressentait. Afin de réduire la consommation de rhum de ses marins, « Old Grog » eut un beau jour de 1740 l’idée géniale d’ajouter un litre d’eau chaude à chaque quart de litre de rhum distribué. La chaleur de l’eau ajoutée à l’alcool donnait aux hommes l’excitation au travail sans l’ivresse…

L’ensemble de la Royal Navy suivit cet exemple et la nouvelle boisson fut appelée tout naturellement « grog ».

GROG.jpg

Par la suite, du jus de citron y fut rajouté une fois ses propriétés antiscorbutiques connues.

 

 

Commentaires

Rien de tel qu'un bon grog pour se remettre en forme, surtout lors d'un hiver bien froid ! L'origine du nom de cette boisson est surprenante, merci de nous l'avoir fait découvrir.

Écrit par : Oleron | 04/03/2010

Les commentaires sont fermés.