Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2010

"Toute la pouquie sent le hareng !"

On dit cela en Normandie, sur un ton assurément réprobateur et plutôt méprisant, à propos d'un groupe de personnes dont on estime qu'elle ne valent pas mieux les unes que les autres et qui sont toutes "à mettre dans le même sac".

Justement, une "pouquie", c'est le contenu d'un sac. Le mot est un dérivé du substantif dialectal "pouque" (ou "pouche"), qui a la même origine que le français "poche", mais qui désigne un sac, le plus souvent un grand sac, genre sac à pommes ou à pommes de terre.

Vu l'odeur assez forte du hareng, il n'est pas étonnant que le sac qui contient ce poisson soit imprégné de son odeur !

PRISE DE HARENGS.jpg

Prise de harengs

C'est d'ailleurs ce que disait également un proverbe du XVIe siècle : "la caque sent toujours le hareng". Mais ici, le sens est différent : il voulait dire que "des gens de peu" gardaient toute leur vie les caractères de leurs origines, comme le baril de poisson ne peut être débarrassé de sa forte odeur.

Le hareng, "poisson du peuple" a été pendant des siècles un pilier de l'alimentation des populations de l'Europe du Nord et donc de notre province.

Louis IX.jpg

Louis IX ou Saint-Louis imaginé par Le Greco

On doit au roi Louis IX, en 1254, d'avoir divisé sa vente en poisson frais, salé et saur, bien qu'à cette époque, l'art de saler le hareng n'était pas celui que l'on connaît aujourd'hui et qui n'est apparu qu'un bon siècle plus tard.

POISSON.jpg
Tableau de Gabriel Metsu (1629-1667)

A Paris, les femmes qui vendaient le hareng avaient le nom de "harengères" et demeuraient sur le Petit-Pont, celui qui enjambe la Seine entre l'Ile de la Cité et la rive gauche. On doit au poète français du Moyen-âge François Villon de nous avoir rapporté leur talent particulier à dire des injures !

F VILLON.jpg
François Villon (1431-1463)
Biblio. : "Expressions familières de Normandie" de R. Lepelley et C. Bougy - Editions Bonneton - Paris - 1998.

Commentaires

Je vous félicite pour votre critique. c'est un vrai exercice d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.