Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2010

Honorine, une vierge gauloise

Sainte Honorine, vierge et martyre du IVe siècle, vécut en Normandie, dans le Pays de Caux, Elle est la patronne des Bateliers et aussi celle des Prisonniers.

 

STE HONORINE.jpg

 

Sainte Honorine, Prieuré de Graville

Originaire de la tribu des Calètes, peuple gaulois qui demeurait sur l’actuel Pays de Caux auquel ils donnèrent leur nom, et ayant refusé d’adjurer sa foi, elle aurait été martyrisée en l’an 303 lors de la première persécution romaine. Précipitée dans la Seine par ses bourreaux, entre Lillebonne et Harfleur, son corps serait venu s’échouer à Graville, aujourd’hui l’un des quartiers du Havre, où des Chrétiens le recueillirent, l’ensevelirent et construisirent sur son tombeau une chapelle. En 1867, on a redécouvert son sarcophage dans l’église du prieuré de Graville.

CHAPELLE GRAVILLE.jpg

 Eglise de l'abbaye de Graville - Gravure du XIXe siècle

En 876, ses reliques, menacées par la convoitise des Vikings qui désolaient alors l’estuaire de la Seine et volaient notamment les reliquaires faits d’or et d’argent, sont transférées à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). En 1080, le seigneur de Conflans fait venir des moines bénédictins de l’abbaye normande du Bec-Hellouin (Eure). Ils y fondent un prieuré consacré le 21 juin 1086 par l’abbé du Bec-Hellouin, saint Anselme, qui sera plus tard archevêque de Cantorbéry et déclaré docteur de l’Eglise. C’est là que furent déposées les reliques de la sainte.

PRIEURE GRAVILLE.jpg

Prieuré de Graville au Havre

La sainte est invoquée en Normandie pour guérir les fièvres rebelles. Après avoir récité quelques Pater et quelques Ave, on prononçait alors la formule :

« Au nom de saint Exupère et de sainte Honorine,

Arrière fièvre d’avant, fièvre d’arrière,

Fièvre printanière, fièvre quarantaine,

Fièvre quintaine, ago, superago,

Consumatum est !

Et si la fièvre persistait, on inscrivait cette formule sur un parchemin qu’on attachait au poignet du malade et qu’on retirait au bout de neuf jours. Et de fait, après tout ce temps, si le malade n’était pas mort, il était guéri !

La Sainte est aussi sensée protéger les enfants fragiles et infirmes, les femmes enceintes, et guérir les maladies de peau.

Honorine est fêtée le 27 février, et sur notre calendrier, elle a laissé sa place à Nestor.

« Gelée de Sainte-Honorine rend toute la vallée chagrine ».

 

Commentaires

Je vous félicite pour votre recherche. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.