Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2009

Qualificatifs identitaires sous l'Ancien Régime

Quelquefois, au cours de la consultation des registres paroissiaux, on remarque devant l’identité d’une personne des qualificatifs qu’il convient de repérer et d’interpréter car ils sont significatifs de la condition sociale de la personne qui les porte.

Le terme "Chevalier" ou "Ecuyer"  précédant le prénom et le nom d’une personne indique que celle-ci appartient à la noblesse.

GUILLAUME LE CONQUERANT.jpg

 Guillaume le Conquérant

En effet, depuis l’Ordonnance de Blois de 1579,  l’utilisation de ces termes pour un roturier est condamnée au titre de l’usurpation de noblesse. Ainsi est-il "interdit à toutes personnes de prendre le titre d’écuyer et de s’insérer au corps de la noblesse, s’ils ne sont issus d’un aïeul et d’un père qui aient fait profession des armes ou servi au public en quelques charges honorables." Il faut savoir que sous l’Ancien Régime, faire partie de la noblesse dispensait de payer l’impôt et que l’usurpation de titre relevait alors largement, notamment pour les riches bourgeois, d’une recherche de fraude fiscale.  Aux XVIe et XVIIe, nombre de personnages connus ou fortunés n’hésitent donc pas à s’approprier ces qualificatifs qu’il ne faut cependant prendre pour argent comptant ! C’est ainsi qu’en 1661, Colbert, alors Ministre des Finances, entreprend la vérification systématique des titres de noblesse…

 

JB Colbert.jpg

J-B. Colbert (1619-1683)

Le terme "Sieur" ou "Sire" : Etre "Sieur de …", c’est être possesseur de la terre désignée. Sieur est un titre de politesse, comme "monsieur" aujourd’hui, qu’on n’attribue pas cependant à n’importe qui (il faut être notable) mais s’applique à un roturier.

En revanche, être "Sire de… ", c’est être le seigneur de la terre désignée. Le seigneur fait partie de la noblesse.

"Noble dame et noble homme" sont accordés dans les actes à des roturiers dont le prestige local est important. A noter qu’ils ne qualifient des nobles que chez nous en Normandie.

VERONESE - PORTRAIT D'UNE NOBLE DAME.jpg

P. Véronèse - (1528-1588) - Portrait d'une Noble Dame

Le terme "Noble" lorsqu’il figure seul devant le prénom et le nom, peut être simplement et dans certaines régions seulement,  un qualificatif respectueux accordé à un roturier.

"Maître" est un qualificatif qui ne concerne que les roturiers mais qui désigne toujours un personnage important. Il peut s’agir soit d’un riche marchand fermier, d’un notaire, d’un curé, ou d’un maître-artisan. En effet, pour un artisan, au sein d’une corporation de métiers, accéder à la maîtrise donne le droit de faire "acte de maître", c’est-à-dire d’entreprendre à son compte des travaux et d’embaucher pour cela des compagnons et des apprentis. Pour parvenir à ce statut, il faut avoir réalisé un chef-d’œuvre jugé par ses pairs. Il faut également fournir des garanties de "bonnes vie et mœurs" et payer des droits d’enregistrement de ce nouveau titre, ce qui représente une charge financière non négligeable. Pour un maître-maçon des années 1650, elle représente 850 journées de salaire d’un compagnon. L’appellation de "maître" traduit donc, à elle seule, une réussite financière.

Pour les femmes et les jeunes-filles, les qualificatifs de "Damoiselle" ou d'"Honnête damoiselle"  sont aussi bien attribués à des personnes issues de la noblesse que, par courtoisie, à des personnes bien en vue et localement très respectées.

Pour les seuls roturiers cette fois, on trouve des qualificatifs attestant encore d’une excellente position locale : "Honorable Untel", "Honnête femme Unetelle".

Enfin, le qualificatif de  "Docteur", plus rare, évoque aussi bien les docteurs en médecine, que les docteur en théologie ou les docteurs en droit canon.

Après la révolution, tous ces qualificatifs de l’ancien régime vont disparaître des actes d’état civil.

 

Commentaires

Je vous félicite pour votre paragraphe. c'est un vrai œuvre d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.