Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2009

Aborder sereinement la paléographie !

Le déchiffrage d’un document ancien, rédigé à l’aide d’une plume d’oie trempée dans une encre claire de mauvaise qualité, sur un parchemin « buvard », d’une écriture alambiquée, constitue souvent pour le généalogiste un casse-tête difficile, voire des plus décourageants.  Pour y arriver, le néophyte doit faire preuve de beaucoup de patience et d'un peu de méthode !

 

Concernant la patience, je ne peux malheureusement rien pour vous ! Mais, pour le reste, je vous propose ces quelques outils et conseils que la Revue Française de Généalogie a publié, il y a quelques années.

Voici tout d’abord différents styles d’écriture utilisés autrefois pour chaque lettre de l’alphabet.

 

PALEO 1.JPG
PALEO 2.JPG

 

 

En premier lieu, n’essayez pas de comprendre le mot à mot. Lisez une bonne partie du texte ou le texte tout entier et repérez mots ou membres de phrase dont vous saisissez le sens.

Pour identifier mots et lettres particulièrement difficiles, comparez-les avec ceux que vous avez repérés dans le texte.

Pour chaque texte, utilisez mots et lettres que vous comprenez pour dresser un alphabet.

Enfin, rassurez-vous : plus vous déchiffrerez de textes, mieux vous comprendrez les écritures compliquées. C’est simplement une question de pratique.

Et surtout, faites attention : des erreurs de transcription peuvent changer le sens du tout au tout.

 

Exercez-vous sur le texte ci-dessous ! Bon courage ! 

PALEO ex.JPG

Commentaires

Je vous félicite pour votre recherche. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : MichelB | 13/08/2014

Les commentaires sont fermés.